News

Pendant que le videur Mamadou Diedhiou repoussait 5 assaillants, un autre le poignarde en plein coeur

PARTAGES | J'AIMES |

Lu: 3673 fois
Jul 23, 22:15
webnews
8 Commentaires | Tags: Mamadou Diedhiou, Videur, Poignardé

Six personnes comparaissent ce lundi devant la Cour d'Assises du Doubs pour le meurtre de Mamadou Diedhiou, videur de la discothèque le Styl. Les faits se sont déroulés le 23 avril 2017 à Besançon. Mamadou Diedhiou était employé par le Styl depuis trois semaines comme portier. Il faisait ça pour financer ses études et pour envoyer de l'argent à sa famille. Ce soir là, Farath Cid, un habitué de la boite de nuit, n’a pas supporté qu’on lui demande de régler les 5 euros de ticket d'entrée. Fou de rage, le jeune homme est revenu avec 5 autres personnes pour en découdre avec le vigile. Pendant que le videur repoussait cinq assaillants, Hichem Dejbaïli a sorti un couteau et a poignardé Mamadou en plein cœur. Après être parvenu à éjecter tous ses agresseurs, le videur s’est écroulé sur les pavés de la Grande Rue éclaboussés de sang. Il est mort pour seulement cinq euros. Le verdict devrait être prononcé en fin de semaine.

Recent posts

commentaires

live comment
  • Maryam

    miiracle témoignage: je me nomme mariam,je vie en france ; mère de 3 enfants. je vivais avec mon mari avec un grand amour, il est tombé sur le charme d'une jeune fille dans son boulot , mon mari a changé du jour au lendemain , il ne dors plus à la maison , il ma même dit en face qu'il ne veut plus de moi qu’il ne m'aime plus ,je ne fais que pleurer chaque jour , j'ai consultée des marabouts sur le net sans résultat.dieu merci j'ai parlé de ma situation à un collègue de travail qui m'a donné le contact d'un grand maitre au nom de aze chango,il vit au bénin dans un petit village c'est lui qui m'a ramené mon homme très amoureux et nous sommes très heureux,mon mari est revenu à la maison apres 3jours de travaux magique.sincèrement je n’arrive pas à y croire qu’il existe encore des personnes aussi terrible, sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c’est un miracle.je ne sais pas de quelle magie il est doté mais tout s’est fait en moins d’une semaine, il est fort dans tous les domaines.je vous laisse son contact:
    tél (whasapp/viber) : 002-2966-547-777
    voici son site : http://voyant-marabout-chango.simplesite.com/

  • Thiey

    encore ces naars

  • Td

    des lâches , a 6 contre 1

  • Doctorx

    que peut-on espérer de la jeunesse si elle ne s’emploie pas à acquérir de quoi satisfaire convenablement demain les besoins de la nation ?
    que peut-on espérer de la jeunesse si elle ne cherche plus à cueillir les fruits de l’instruction, cette meilleure cueillette ?
    faire le beau est un vice qui court les rues en ce moment-ci. cela n’engendre que la pauvreté, or la misère est la pire des épreuves et le plus atroce des fléaux…
    dis à mes amis lorsqu’ils me verront mort, lorsqu’ils verseront des larmes pour moi, et me pleureront avec tristesse, ne pensez pas que ce cadavre que vous voyez la soit moi. au nom de dieu, je vous le dis : ce n’est pas moi ; je suis esprit et ce que vous voyez n’est que de la chair. elle fut certes, un temps, ma demeure et mon vêtement, mais ce que je suis aujourd’hui, vous le deviendrez aussi car je sais que vous êtes comme moi.
    les âmes de toute l’espèce humaine procèdent de dieu et les corps de chacun sont composés de même. le bien et le mal, de même, existèrent.
    je vous transmets un message de courage. puisse la paix et la joie de dieu être vôtre pour toute l’éternité !

  • Nkori

    c'est un cas triste vraiment,je le connais personnellement lamine diedhiou on a partagé le meme le couloir au pavillon d ucad. un gas trés serviable plein de bonheur j'aimerai pas utilisé le terme de videur pour son cas car étant un diplomé de l'inseps 6ans de formation à dakar.
    repose en paix mon frére que le ou les criminels soit punis et que jusrice soit faite pour sa famille qui vit à kandialang ziguinchor

  • Karim

    d'où la nécessité d'arrêter d'envoyer vos enfants en france.c'est un pays infesté d'arabes et ils ne supportent pas les noirs,la plupart d'entre eux.

  • Verite

    triste ! on est parti pour devenir et subvenir aux besoins de sa famille et voilà ! ya lah nako ya lah yeureum . amine.

  • Guy

    un homme de 26 ans a été condamné vendredi par la cour d’assises du doubs à 15 ans de réclusion criminelle pour avoir mortellement poignardé un videur de discothèque qui avait refusé l’accès à l’un de ses amis, complice, qui a été condamné à dix ans de réclusion. quatre autres accusés, reconnus coupables de « complicité de meurtre », ont écopé de peines allant de trois à huit ans de prison.

    le 23 avril 2017, vers 3 h 00 du matin, mamadou diedhiou, 35 ans, videur de la discothèque le styl, au centre-ville de besançon, avait été tué d’un coup de couteau porté au cœur. une vingtaine de minutes plus tôt, il avait refusé l’entrée à fahrat cid, un habitué des lieux qui ne voulait pas s’acquitter des 5 euros réglementaires. s’estimant « humilié », après avoir été pris par le col par le videur, il avait appelé son frère, venu lui prêter main-forte avec quatre autres personnes.
    jusqu’à vingt ans requis

    les six hommes avaient encerclé et frappé mamadou diedhiou et l’un d’eux, hichem djebaïli, 26 ans, avait sorti un couteau de sa poche, frappant la victime au cœur. « mamadou diedhiou n’a, à aucun moment, eu la capacité de se défendre », a estimé l’avocate générale margaret parietti, avant de requérir des peines de dix-huit mois à vingt ans de réclusion criminelle.

    « pourquoi j’ai eu ces gestes envers mamadou diedhiou ? il ne m’avait rien fait… », s’est interrogé à l’audience l’auteur des coups de couteau, qui s’est dit « désolé ». son avocat, julien charle, a plaidé « la bonne foi » et l’absence d’intention de tuer de son client, qui s’était rendu de lui-même au commissariat quelques heures après les faits. « le geste, c’est le sien, il l’a reconnu, les conséquences sont involontaires », a-t-il assuré.
    verdict sous tension

    fahrat cid est « l’instigateur », a relevé margaret parietti, « je le mets en tête des complices de meurtre, parce que c’est l’élément déclencheur », qui a appelé les autres pour « une expédition punitive » contre mamadou diedhiou. pour l’avocate de la famille de la victime, sandrine arnaud, « toutes ces personnes ont contribué à la mort de mamadou diedhiou », un homme « si affectueux, si gentil, si doux », qui est tombé sous « un déchaînement de violence ».

    a l’énoncé du verdict, des policiers ont dû intervenir pour calmer les familles qui en sont presque venues aux mains, en se rejetant la responsabilité du drame.
    au sénégal un toubab assassiné dans les même conditions et le verdict serait la liberté pour les assassins : " c'était un blanc '