News

Mbayang Diop gravement malade veut mettre fin à ses jours

PARTAGES | J'AIMES |

Lu: 2241 fois
Jul 23, 22:15
webnews
7 Commentaires | Tags: Mbayang Diop, Malade, Désespérée

Condamnée à la peine de mort  depuis  le mois d’Avril 2017 par la justice Saoudienne qui l’accuse d’avoir tué son employeur, Mbayang Diop serait gravement malade  et sans aucune assistance médicale.

D’après les informations reçues par Horizon Sans Frontières, désespérée dans sa  souffrance, elle aurait préféré mourir que de continuer à vivre dans ces conditions de détention.

Notre cri du cœur en tant qu’Organisation de défense des migrants est une interpellation des autorités face à ce désarroi. Le Sénégal doit-il resté inerte devant la situation de sa fille qui vit un calvaire infernal ?Que doit faire l’Etat pour la sauver face à cette urgence ?” se questionne HSF qui  suggère  aux autorités que  cette peine de mort soit communiée à une peine de prison  à perpétuité pour que Mbayang puisse venir   finir ses jours  Sénégal.

Mieux, si possible que l’Etat, par le biais des relations séculaires qui nous unissent à l’Arabie saoudite, fasse une demande de grâce  à titre humanitaire pour la faire sortir de ce bourbier.


Recent posts

commentaires

live comment
  • Doctorx

    que peut-on espérer de la jeunesse si elle ne s’emploie pas à acquérir de quoi satisfaire convenablement demain les besoins de la nation ?
    que peut-on espérer de la jeunesse si elle ne cherche plus à cueillir les fruits de l’instruction, cette meilleure cueillette ?
    faire le beau est un vice qui court les rues en ce moment-ci. cela n’engendre que la pauvreté, or la misère est la pire des épreuves et le plus atroce des fléaux…
    dis à mes amis lorsqu’ils me verront mort, lorsqu’ils verseront des larmes pour moi, et me pleureront avec tristesse, ne pensez pas que ce cadavre que vous voyez la soit moi. au nom de dieu, je vous le dis : ce n’est pas moi ; je suis esprit et ce que vous voyez n’est que de la chair. elle fut certes, un temps, ma demeure et mon vêtement, mais ce que je suis aujourd’hui, vous le deviendrez aussi car je sais que vous êtes comme moi.
    les âmes de toute l’espèce humaine procèdent de dieu et les corps de chacun sont composés de même. le bien et le mal, de même, existèrent.
    je vous transmets un message de courage. puisse la paix et la joie de dieu être vôtre pour toute l’éternité !

  • Mpo

    yalla nalla yalla takhawou

  • Mpo

    yalla nalla yalla takhawou

  • Mpo

    yalla nalla yalla takhawou

  • Myriam

    miiracle témoignage: je me nomme mariam,je vie en france ; mère de 3 enfants. je vivais avec mon mari avec un grand amour, il est tombé sur le charme d'une jeune fille dans son boulot , mon mari a changé du jour au lendemain , il ne dors plus à la maison , il ma même dit en face qu'il ne veut plus de moi qu’il ne m'aime plus ,je ne fais que pleurer chaque jour , j'ai consultée des marabouts sur le net sans résultat.dieu merci j'ai parlé de ma situation à un collègue de travail qui m'a donné le contact d'un grand maitre au nom de aze chango,il vit au bénin dans un petit village c'est lui qui m'a ramené mon homme très amoureux et nous sommes très heureux,mon mari est revenu à la maison apres 3jours de travaux magique.sincèrement je n’arrive pas à y croire qu’il existe encore des personnes aussi terrible, sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c’est un miracle.je ne sais pas de quelle magie il est doté mais tout s’est fait en moins d’une semaine, il est fort dans tous les domaines.je vous laisse son contact:
    tél (whasapp/viber) : 002-2966-547-777
    voici son site : http://voyant-marabout-chango.simplesite.com/

  • Tieyshaytan

    walahi shaytan bakhoul.. ana khale bou touti.. ana rey... si on ne t'a pas paye.. bayiko ak yala.

    et puis j'avais ecoute un reportage il y a qq temps ou cette jeune femme avait un business de feugeu diaye.. au marche de thiaroye.. et qq1 un senegalais lui a propose d'aller en arabie saoudite comme bonne chez les naars.. nos autorites aussi sont fautifs.. comment une jeune femme, khalebou ndaw.. niou diokh ko visa, bayiko mou ye demm si deukou naar yi.. les parents aussi, ils nont rien dit.. cest triste toute cela. pauvrete ak niaka kham.. si moussiba rekk la layy dougal