Confessions

Scandale : Les religieuses victimes d’abus s*xuel de la part des prêtres racontent les faits

PARTAGES | J'AIMES |

Lu: 12083 fois
Jul 23, 22:15
17 Commentaires | Tags: sœurs,victime,viole,prêtres,racontent,

Après plusieurs décennies, les religieuses, victimes d’abus sexuel de la part des prêtres ont décidé de briser le silence. Soutenues par le mouvement #MeToo et la reconnaissance grandissante que même les adultes peuvent être victimes d’abus sexuels, les religieuses ont décidé de dénoncer cet acte qui prend de l’ampleur au sein de l’église. Les témoignages des religieuses qui ont été agressées sexuellement voir violées par les prêtres ont été recueillis par nos confères d’Associated Press.

« Cela m’a blessée profondément. J’ai prétendu qu’elle ne s’était jamais produite », a déclaré une des victimes. Vêtue de sa tenue religieuse et tenant son chapelet, cette dernière a rompu près de deux décennies de silence pour raconter à AP comment le prêtre chez qui elle était allée pour la confession l’a agressée sexuellement.

Après une deuxième agression par un autre prêtre, elle a cessé d’aller pour les confessions. Pour Christelle, ça s’est passé en 2010-2011. Se sentant seule dans sa communauté, elle se rapproche de « frère Jean », le prêtre de sa congrégation qui devient son confident. Jusqu’au jour où, après qu’elle l’a déjà éconduit plusieurs fois, l’ecclésiastique la viole.

Le scénario est un peu le même pour Laure : un prêtre qui utilise son influence pour exercer une pression sur une religieuse vulnérable. Alors qu’elle avait 20 ans, tout juste rentrée dans les ordres, elle se confesse auprès de cet homme de Dieu. Durant leur entrevue, il lui attrape les seins et met sa main entre ses cuisses.

Au cours de la semaine, une vingtaine de religieuses d’une petite congrégation au Chili ont raconté à la télévision leurs histoires d’abus de la part des prêtres et comment leurs supérieurs n’ont rien fait pour arrêter ces abus. Une nonne en Inde a récemment déposé une plainte accusant un évêque de viol, ce qui aurait été impensable il y a encore un an. D’autres cas ont été enregistrés en Afrique.

En 2013 par exemple, le révérend Anthony Musaala à Kampala, en Ouganda a écrit une lettre à ses supérieurs, faisant mention « des prêtres impliqués dans des relations romantiques avec des sœurs ». Il a été suspendu jusqu’à ce qu’il présente des excuses en mai « Je suis tellement triste qu’il a fallu longtemps pour que ces abus soient dénoncés », a confié à l’AP Karlijn Demasure, l’un des principaux experts de l’église sur les abus sexuels et l’abus de pouvoir du clergé.

Le Vatican a refusé de commenter les mesures qu’il a prises, le cas échéant, pour évaluer l’ampleur du problème à l’échelle mondiale, ou pour punir les délinquants et prendre soin des victimes. Un responsable du Vatican a déclaré qu’il appartient aux dirigeants des églises locales de sanctionner les prêtres qui abusent sexuellement des sœurs. Le responsable, qui a parlé sous couvert d’anonymat parce qu’il n’était pas autorisé à s’exprimer sur la question, a déclaré que l’Eglise a concentré son attention sur la protection des enfants, mais que les adultes vulnérables « méritent la même protection. »

« Les femmes consacrées doivent être encouragées à s’exprimer quand elles sont abusées », a déclaré le responsable à AP. « Les évêques doivent être encouragés à les prendre au sérieux, et s’assurer que les prêtres sont punis s’ils sont coupables. » Mais être pris au sérieux est souvent l’obstacle le plus difficile pour les sœurs abusées sexuellement, a déclaré Demasure, jusqu’à récemment directeur exécutif du Centre de protection de l’enfance de l’église pontificale grégorienne. « Les prêtres peuvent toujours dire qu’elles étaient consentantes », a déclaré Demasure.

Recent posts

commentaires

live comment
  • Observateur

    ne vous fiez pas à ces articles d'illuminatis.
    il y'a un projet mondial de destruction de la religion. ce projet aujourd'hui dirige nombre de congrégations religieuses. toutes "les fois" sont concernées, musulmane comme catholique.
    le monde deviendra de plus en plus sombre et l'apocalypse approche.

    • Lechaoscultuel

      disons qu'il y a une déconstruction des croyances, des certitudes et du sacré qui ont toujours conduit irrationnellement l'homme à déclencher des génocides, des guerres, etc. leur déconstruction ménera à un nouveau monde, un nouvel humanisme, qui placera l'homme au centre de l'humanité et qui aura un profond respect pour la nature. ces croyances n'ont été que des poids morts à toute intelligeance créatrice, des obscurantismes nihilistes du génie humain, ces croyances n'ont été là que pour limiter l'homme. en ce qui nous concerne nous autres êtres humains dits africains noirs, tous nos retards par rapport aux autres civilisations tiennent aux systemes de croyances ataviques et surannées qui nous plombent au sol et nous empechent de penser autrement, de changer de paradigmes pour faire evoluer nos intelligences creatrices. il faut libere l africain de ses croyances nocives pour qu il entre de plein pieds dans le monde mooderne, dont il ne fait que jouir des retombées d'ailleurs actuellement. osons le chaos cultuel et culturel maintenant pour l emergeance d une afrique nouvelle creative et moderne.

    • Breff

      quelle honte !!!!

    • Ceddo

      c'est vrai et sous le prétexte que de nos temps, il ne devrait plus exister de système de cloisonnement des libertés. or, l’adhésion à une religion est un acte de liberté. ce sont nos religions qui ont jusque-là encadré le monde bien que mal pratiquées n'en déplaise.

  • Obervateur1

    ceux qui couchent avec les enfants (fait reconnu par le pape ) peuvent bien coucher avec les soeurs !!!
    ce sont eux même les illuminatis

  • Frere_jean

    way frere jean daal moo say say rek
    laal na boy bi nii rek !

    seuuteuteuteuuuuu yemena !

  • Pouloh

    maa khala !
    les statistiques ont prouvé qu'il y a plus de femmes que d'hommes dans le monde.
    la médecine, la science simplement a prouvé que l'acte sexuel est un besoin vital et qu'il participe à l'équilibre.
    alors vous savez tout çà et vous vous engagez à fermer la porte alors que rien ne vous y oblige.
    mais affaire yi nii rek la mouna déméé!!!!!!!!

  • Stoo

    de grâce buzzsenegal il faut respecter les catholiques du sénégal et arrêter de dénigrer le christianisme par vos articles humiliantes. le sénégal est un pays respectueux de toutes les confessions religieuses.
    stop,stop!

    • Juste

      quand il s'agit d'un maitre coranique qui abuse d'un enfant on en fait un tollé ce qui est d'ailleurs normal. ce cas merite qu'on en fasse également un tollé. rien à voir avec la relidgion ou non

  • Tolerance

    allez! livrez vous à coeur joie puisque l'eglise ne fera pas de fatwa alors publiez toutes les calomnies. malgré cela le christianisme reste une belle religion qui mène à dieu.

  • Borom

    surtout que les marabouts sont intègres , ils ne violent pas les talibés , ne trafiquent pas en politique , ne détournent pas l' argent des fidèles , ne boivent pas d' alcool .... bref , on peut leur donner le bon dieu sans confession !!!!!!

  • Judas

    ils faut aussi parler des enfants des pretre cacher hypocrite religion de cristianisme

  • Islam

    celui qui te prive de manger ou de d'avoir des relations sexuelles (autorisées) est soit un ignorant de la beauté de la création, soit le diable qui souhaite l'extinction de la création .
    c'est trop élémentaire !

  • Idg

    ce problème démontre une fois de plus que le fait dêtre prêtre ou soeur est une erreur. le catholicisme a commis une grosse erreur en instituant le célibat. c'est contraire à la nature humaine. l'islam ayant compris cela est aller plus loins en instituant la polygamie à 4 femmes et en mettant la lapidation contre l'adultère pour protéger la société un homme qui ne peut pas être satisfait par 4 femme n'a pas sa place dans ce monde.le catholicisme doivent oser rectifier cette erreur. dieu connait l'humain que l'humain ne se connaisse lui même.je connais des catholiques fervent qui reconnaissent l'existence des abus sexuels au delà d'abus c'est des relation qui sont entretenu par consentement. les prêtre ont des copines et pire parfois des copines mariés. on a rien contre le christianisme c'est religion révélée qu'on respecte mais il est temps de corriger cette anomalie

  • Kf

    bien dit idg; bonne contribution sobre et rationnel