Videos

Louga : Suite du contentieux entre l’élève et son prof tabassé

PARTAGES | J'AIMES |

Lu: 2805 fois
Jul 23, 22:15
youtube
17 Commentaires | Tags: Louga,contentieux,eleve,prof,tabasse

Recent posts

commentaires

live comment
  • Hiram

    quelle est la sanction disciplinaire prevue par la reglementation de l'ecole? meme si le prof retire sa plainte, il y a bien un code de conduite et des sanctions prevues en cas d'ecart de comportement pareil.
    que le reglement soit applique dans toute sa vigueur. cette affaire doit etre pries en charge au niveau le plus eleve de l'education nationale ( ministre) pour s'assurer que les reglements sont appliques et la sanction prevue executee. ce serait une erreur tres grave de faire du masslakha face a des cas de violence. il y a des limites a ne pas franchir. l'eleve aurait pu au pire des cas s'en tenir a des acarts de language, mais aggresser l'enseignant sur son lieu de travail d'abord et de retour de travail apres est a condamner avec la plus grande energie et fermete.
    platon disait :" quand les maitres tremblent devant leurs eleves et quand les eleves ne reconnaissent plus au-dessus d'eux l'autorite de rien ni de personne, c'est alors la en toute beaute et en toute jeunesse le debut de la tyranie"

  • Ooooooooops

    li metina ........ la police n'a pas fait son job.

    les parents n'ont pas aidé leurs fils, il fera pire.

    leurs larmes arrivent........

  • Rew

    rew bi si deukeu bi sa gangrene deh

  • Ggh

    cet acte tellement grave passe comme une lettre à la poste, j'imagine si c'était dans un daara

  • Enseignant

    j'imagine si l'enseignant avait commis cette faute. les sénégalais seraient là à dire du n'importe quoi.
    l'élève, son parent et le médecin qui lui a fourni le certificat médical doivent être punis.
    le g7 est inactif, comploteur avec le gouvernement, il faut saisir le g20.

  • Ceunseur

    les journalistes devraient mener une enquete et nous dire qui est cet eleve? et je ne serais pas surpris qu'il soit le fils d'un responsable( un voleur et ou faussire devrais-je dire ) de l'apr.
    ces responsables de l'apr avec leurs familles pensent qu'ils peuvent tout se permettre dans ce pays. ils peuvent voler les deniers publics, vendre de la drogue, creer de la fausse monnaie , tabasser des enseignants sans consequence. guy marius sagna et compagnie sont en prison pour 10000 fois moins que ce que cet eleve a fait. et ils marchaient seulement et sans violence ni vandalisme et ils ont ete arretes. parcontre cet eleve a agresse physiquement une personne et a pietine les symboles de la republique en bastonant publiquement son professeur. la suite reservee a cet affaire est tres importante pour la perception que les eleves senegalis vont avoir par la suite du respect du corps enseignant et de l'autorite. si cet eleve n'est pas severement sanctione, alors ne soyons pas surpris que demain d'autres eleves soient tentes de refaire le meme acte et que leurs avocats pour leur defense agitent ce cas ci. il ne pourrait alors avoir deux poids deux mesures. gouverner c'est prevoir et pour que de tels actes ne se reproduisent plus jamais ou rarement, il faut severement punir cet eleve et arreter de faire une pression sur le professeur pour qu'il retire sa plainte. il est evident que le professeur a subi une pression pour l'obliger a retirer sa plainte. il a compris qu'il a affaire a une famille influente et il a penser a son gagne pain et accepter la pression. tous les enseignants devraient le supporter et lui demander de garder sa plainte.

  • Eva

    avec on veut criminaliser le viol , il faut augmenter les prisons donc. de pauvres innocents y seront jetés inutilement. les filles sont audacieuse et mal éduquées

  • Greffe

    les jeunes sont majoritairement indiscipliné, ce pays est agenouillé a présent , comment ce fait il qu'un apprenant se comporte de la sorte se permettant de livrer un pugilat avec son prof. souvent le sénégalais se désoriente face a certains privilèges de la vie, mais cet acte ne doit pas demeurer impuni autrement cela risque d’être une pratique a la vogue.