OhMonDieu

Nariah, 18 mois, violée par le petit ami de sa maman, les poumons perforés, les côtes fracturées

PARTAGES | J'AIMES |

Lu: 3278 fois
Jul 23, 22:15
webnews
0 Commentaires | Tags: Nariat, Morte, Atroce, Souffrance, Violée

L’horreur à son état brut, il n’y a pas d’autres mots. Aija Brown avait laissé sa petite fille Nariah dans la chambre du motel de South Richmond, le Colony House Motor Lodge, avec son petit ami depuis un an et un autre ami en qui elle avait confiance pour pouvoir conduire l’une de ses amies. Elle n’imaginait pas que son « Je t’aime, je reviens tout de suite » en guise d’au revoir seraient les derniers mots qu’elle dirait à sa petite fille.

Car à son retour, Aija découvre que Nariah avait été agressée sexuellement et laissée dans un état léthargique avec de graves blessures, comme les poumons perforés et les côtes fracturées. Si la jeune maman a essayé de réanimer avec l’énergie du désespoir son enfant, elle n’a pu la sauver de la mort. « J’étais paniquée, dégoûtée, en état de choc total… »

Aujourd’hui, Aija doit vivre avec la douleur d’avoir perdu l’être le plus cher à ses yeux. « Elle était en train d’apprendre à parler. J’aurais fait n’importe quoi pour la protéger. Elle n’a jamais rien fait à personne, elle n’était pas méchante. J’aime ma fille… je veux juste dire aux autres parents, à n’importe qui… gardez vos enfants près de vous », a déclaré la maman endeuillée.

 

Recent posts

commentaires

live comment