Confessions

Pénurie d’eau à Dakar – Ce charretier révèle son salaire par mois, vous serez surpris sur la somme !

PARTAGES | J'AIMES |

Lu: 3813 fois
Jul 23, 22:15
6 Commentaires | Tags: pénurie,d'eau,dakar,salaire,d'un,charétier,

« Le malheur des uns, fait le bonheur des autres ». Voltaire ne pensait pas si bien dire lorsqu’il formula cette citation devenue célèbre au fil du temps. En effet, alors que la population des Parcelles Assainies pleure le manque d’eau, liquide le plus précieux et source de toute vie, devenue une denrée rare depuis plusieurs mois dans le secteur, Abdou lui, charretier, parvient à tirer son épingle du jeu. A contre courant de la majeur partie des habitants de cette banlieue, il tire bien profit de cette pénurie. « Depuis qu’il y a la pénurie d’eau aux Parcelles Assainies, j’approvisionne plusieurs quartiers en eau durant la journée. Je fournis les unités 21, 22, jusqu’à l’unité 24 et je vends le baril d’eau à 1000 Fcfa », dit le jeune homme perché sur sa charrette. Bien qu’il partage quelque peu soit-il le désarroi des populations parcelloises, Abdou assure tout de même que cette situation arrange bien ses affaires. Mais lorsqu’il nous avance son chiffre d’affaire, on comprend mieux pourquoi cette pénurie l’arrange autant. « Durant une journée avec cette pénurie d’eau, j’arrive à vendre environ 21 barils d’eau par jour à raison de 1000 Fcfa l’un », affirme Abdou. Ce qui veut dire que le charretier se fait environ 21.000 Fcfa par jour. En déduire ainsi un salaire mensuel impressionnant. En effet, à ce rythme, Abdou peut se faire la bagatelle de 630.000 Fcfa par mois. Un salaire bien au-delà de celui du SMIC…. du bureaucrate sénégalais même !

Recent posts

commentaires

live comment
  • Biri

    pourquoi surpris? il n'est pas fainéant et il profite bien d'une situation pour travailler aux maximum.
    bref, il n'y a pas de sot métier.

  • Grrr

    faut pas confondre "chiffre d'affaire" et "bénéfice". l'eau qu'il vend, il ne l'a pas gratuitement. de même que le cheval, la charettjavascript:postnewcomment();e, etc. en plus c'est une situation provisoire tout de même. bravo à tous ces gorgorlus.

  • Kmk

    il le mérite c sa propre sueur,; contrairement à la majeure partie des bureaucrates qui sont là-bas ????,; saaathieeeeeeeeee rék ,;

  • Plaigant

    "grrr
    faut pas confondre "chiffre d'affaire" et "bénéfice". l'eau qu'il vend, il ne l'a pas gratuitement. de même que le cheval, la charettjavascript:postnewcomment();e, etc. en plus c'est une situation provisoire tout de même. bravo à tous ces gorgorlus."
    bien dit monsieur grrr , les journaliste ne sont que des enflammeurs , il faut prendre a la pincette leurs dire. le baril d'eau est a 500f voire 600f , le contenant lui même vaut dans les 15000f a 20000f si c'est des barils en plastique , l'entretien du cheval lui même et les taxes municipales etc.. alors dites moi qu'est ce qu'il gagnes en fin ???????
    gignols, de journalistes baratineurs !:

    • Et-meme

      et meme s'il gagnait effectivement cette somme, je ne vois pas pourquoi cela devrait etre problatique. son metier est plus dur que les bureaucratique qui signent de simple papiers et reclamment des heures sup qu'ils n'ojt pas fait.
      lui il gagnet sa vie a la sueur de son front (litteralement). pendant ce temps, les boy towns fument leur yamba la nuit et dorment le jour chez papa et maman

  • Das

    et ce qui gagne des millions assise dans 1 fauteuil avez vous posez cette question pour eux.