Buzz

Ce garçon de 10 mange tout...même les papiers toilettes !

PARTAGES | J'AIMES |

Lu: 5727 fois
Jul 23, 22:15
webnews
7 Commentaires | Tags: Rependant, Nourriture

Caden Benjamin, un jeune garçon qui vit à Standerton en Afrique du Sud souffre d’une maladie rare qui lui donne un appétit insatiable. Il mange même des rouleaux de papier toilette quand il n’est pas en mesure d’avoir d’autres aliments.

À 10 ans seulement, il pèse 90 kilogrammes. Il a été diagnostiqué d’un trouble génétique rare appelé le Syndrome de Prader-Willi (SPW). L’un des symptômes de cette maladie est un appétit insatiable.

Sa mère, Zola Benjamin, a déclaré que son fils pourrait manger tout ce qu’il trouve sur son chemin.

data-cke-saved-src=

« À un moment donné, il mangeait du papier toilette. En fait, il mange tout papier qu’il trouve dans la maison. Quand il n’y a rien pour lui, il racle la saleté qu’il trouve sur le sol et mange.

Caden a subi une trachéotomie il y a quelques années et respire maintenant à l’aide d’un tube inséré dans sa trachée.

data-cke-saved-src=

Le syndrome de Prader-Willi est un trouble rare et incurable qui entraîne des problèmes physiques et mentaux.

Mme Benjamin a ajouté : « à trois ans, il pesait 40 kg et à ce moment-là, nous ne savions pas ce qui n’allait pas avec lui ».

« Nous avons consulté plusieurs médecins et personne ne pouvait nous dire ce qui n’allait pas et pourquoi il avait ce poids énorme ».

Finalement, un spécialiste de « Steve Biko Academic Hospital à Pretoria a effectué d’autres tests avant de découvrir qu’il souffrait du Syndrome de Prader-Willi.

Mme Benjamin a déclaré : « Normalement, il commence la journée en mangeant quatre tranches de pain grillé au fromage et, une heure plus tard, il boit du Coca et mange les restes de la nuit précédente. Au déjeuner, il mange deux gros morceaux de poulet et continue à manger après chaque une heure ».

data-cke-saved-src=

Les médecins ont essayé de mettre Caden sur un régime alimentaire, mais cela n’a pas marché.

« Chaque jour est une bataille. Je dois le surveiller toute la journée et même la nuit ». Le pauvre souffre même d’une dépression car il est incapable de vivre comme un enfant normal.

« Parfois, il fond en larmes et me dit qu’il veut aller jouer avec les autres enfants mais il est incapable de le faire et il n’y a aucun moyen pour l’aider ».

Recent posts

commentaires

live comment