Buzz

Après avoir perdu les doigts en traversant la frontière canadienne, ce Ghanéen obtient le...

PARTAGES | J'AIMES |

Lu: 19915 fois
Jul 23, 22:15
webnews
9 Commentaires | Tags: Perdre, Doigts, Frontière, Canadienne, Ghanéen, Réfugié

C’est l’histoire d’un aventurier ghanéen qui a choisi de traverser la frontière entre le Canada et les États-Unis à pied plutôt que de faire face aux perspectives d’un retour au Ghana et au final, son engagement a payé car il lui a été accordé le statut de réfugié par les autorités canadiennes.

Accompagné par un autre Ghanéen, Razak Iyal a dû faire face à des températures inférieures à zéro degré, pour échapper à une éventuelle expulsion des États-Unis, après l’investiture de Donald Trump. À la mi-décembre, les températures étaient en-deçà de moins 30 degrés Celsius, et nos deux aventuriers ont marché sur la neige pendant des heures avant de rencontrer un camionneur.


Ils ont traversé la frontière canadienne après avoir rencontré une station de bus à Minneapolis. Ils ont pris un autobus pour Grand Forks dans le Dakota du Nord, et ont ensuite pris un taxi pour un lieu près de la frontière canado-américaine.

Il obtient ce statut environ un mois après que son compagnon Seidu Mohammed l’ait accueilli. Pendant leur périlleuse traversée, les deux hommes ont souffert d’importantes blessures en raison du gel. Iyal a perdu deux doigts, les deux pouces, tandis que Mohammed a perdu presque tous ses doigts. Bien que les deux hommes affirment ne pas regretter leur décision.

Dans une interview, Iyal a déclaré après avoir reçu le verdict de sa demande d’asile: « Je remercie Dieu d’avoir été autorisé à rester au Canada, d’être un Canadien. Et ce que j’ai en moi, je vais m’assurer de le partager avec la communauté et les gens ».

Recent posts

commentaires

live comment